Pour mieux comprendre les enjeux du numérique

Dernière mise à jour : 17 mars


Au mois de septembre 2021, j'ai participé à un atelier de la Fresque du climat organisé par le Club Agile de Normandie.


Quelques jours plus tard, lors du NWX Summer Festival 2021, Tristan Nitot mentionnait La Fresque du Climat et sa déclinaison La Fresque du Numérique au micro du podcast que j'ai pu enregistrer pour l'occasion.


Aujourd'hui, le 15 mars 2022, j'ai pu participer à un atelier de la fresque du numérique organisé par Terra-Num, (agence de conseil en numérique responsable), dans l'enceinte du Kaléidoscope des Copeaux Numériques.


Photo Les Copeaux Numériques

La Fresque du Numérique est un atelier ludique et collaboratif de 3 heures avec une pédagogie similaire à celle de La Fresque du Climat. Le but de ce "serious game" est de sensibiliser et former les participant·e·s aux enjeux environnementaux du numérique. L'atelier vise aussi à expliquer les grandes lignes des actions à mettre en place pour évoluer vers un numérique plus soutenable, puis à ouvrir des discussions entre les participant·e·s sur le sujet. Véritable outil de team building, cet atelier permet de se rassembler pour apprendre ensemble. https://www.fresquedunumerique.org/

Comme pour La Fresque du Climat, cet atelier est un moment convivial, instructif et encore une belle preuve d'efficacité de ces méthodes mettant en application l'intelligence collective.



L'atelier se déroule en 4 temps :

  1. La compréhension, avec une distribution fur et à mesure de cartes thématiques (5 tours). Les participants prennent connaissances des sujets et des enjeux associés. A chaque tour de nouvelles cartes sont à placer et à relier avec les autres. Cela permet de se rendre compte des relation de cause à effets, ainsi que de l'impact du numérique sur nos vies et de par le monde.

  2. La partie créative : l'équipe trouve un titre à sa fresque et la personnalise avec des mots, des dessins, des illustrations diverses, pour aider à se l'approprier.

  3. Présentions : chaque équipe présente sa fresque aux autres équipes participantes. Cela permet d'apprécier les différentes sensibilités qui se sont exprimées et qui peuvent varier d'une équipe à l'autre

  4. Passage à l'action : à partir des cartes Action, à disposition, les membres des équipes échangent entre eux afin de retenir les actions les plus pertinentes pour eux selon une matrice difficulté/impact.

J'ai personnellement illustré la fresque de mon équipe avec un iceberg, pour montrer qu'en tant qu'utilisateur, l'impact du numérique peut apparaitre faible, mais que la plus grande partie nous est invisible et inconnue.


Quelques exemples d'ordres de grandeur permettant de constater cette part méconnue :

  • Pour fabriquer un ordinateur de 2 kg, il faut extraire 800 kg de matières premières.

  • 4% des émissions de GES dans le monde sont liées au numérique (soit quasiment autant que le transport aérien)

  • D'ici 2030, si nous ne raisonnons pas nos usages, le numérique devrait absorber 20% de notre consommation d'électricité


L'idée n'est encore une fois pas de diaboliser à priori le numérique (et de vouloir vivre comme les Amish... 😒🙄) , mais bien de réfléchir à l'usage de cet outil (ou plutôt ces différents outils).


D'ailleurs, la fresque est initiée avec des cartes montrant les avantages qu'on peut tous rencontrer au quotidien avec le numérique (communication, loisirs, traitement de données, etc.)


L'objectif est de prendre conscience que ça n'est pas neutre, ni bon, ni mauvais par essence, mais que ça n'est pas parce qu'on ne voit pas son impact que ça n'existe pas.


On parle de la Fresque du Climat, de la Fresque du Numérique, mais il existe diverses déclinaisons et voici un inventaire de tous les jeux /fresques actuellement disponibles :


A vous de jouer !

103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout