Être agile dans une démarche qualité

Mis à jour : 21 oct. 2019


L'agilité.


C'est un mot dont on entend beaucoup parler, un terme à la mode mais qu'on arrive assez mal à définir dans le quotidien d'une entreprise.


À l'instar des stratégies "digitales" ou d'IA, on parle souvent d'agilité à tort et à travers.


Pour certains, c'est un concept fumeux, un simple mot marketing, proche du monde des startups, synonyme de flexibilité et d'adaptabilité dans le monde du travail.

Pour d'autres, c'est une solution miracle.


Mais finalement de quoi s'agit-il réellement ?

C'était pour moi tout l'intérêt du 7ème printemps agile organisé au centre des congrès de Caen par le Club Agile de Normandie (auquel j'ai récemment adhéré) qui a rassemblé plus de 900 personnes.

Jean-Luc Lambert - Président du Club Agile Normand (crédit photo Club Agile Normand)

Et c'est justement par cette problématique qu'a commencé la conférence de Christophe Keromen : Pour une stratégie de transformation agile.

Entre bière agile, fer à repasser agile et autres étiquettes "agile" apposées sur tout et n'importe quoi, il se demandait si ce terme n'était pas galvaudé et vidé de son sens ?

L'agilité se résume-t-elle à des outils et méthodes (Scrum et autres) ?

Très bonne entrée en matière pour bien comprendre l'origine des méthodes agiles, et les chercheurs qui leur ont permis d'exister.

Conférence de Christophe Keromen (crédit photo Club Agile Normand)

La conférence en vidéo :


Toute la journée, les conférences et ateliers se sont succédés (ou même se sont superposés) pour aborder toutes les problématiques qui touchent à l'agilité (ou presque).

Pour revoir les 10 conférences en vidéo:

Printemps Agile 2019


A titre personnel, c'est par des ateliers que j'ai entendu parler de ces méthodes agiles car je travaille régulièrement dans un espace de coworking, qui organise des événements de la sorte sur l'heure du déjeuner.


Surtout ce qui m'a plu, c'est qu'on ne m'explique pas comment ça marche, on me démontre que ça marche (la théorie c'est bien, la mise en application concrète, c'est autre chose et c'est surtout la finalité dans un projet).


J'ai suivi des formations en ligne sur la gestion de projet agile (Découvrir la posture d’agilité et Initiez-vous à la gestion de projet agile) puis adhéré au Club Agile de Normandie qui organise des "meetup" une fois par mois pour expérimenter des méthodes et outils de manière collectives.


Dans ces ateliers, des personnes de tous horizons, tous âges, qui ne se connaissent pas personnellement, découvrent une problématique et travaillent ensemble pour apporter des solutions en 2h .

Systématiquement, on abouti à quelque chose, il n'y a pas de meilleurs arguments.


Quel intérêt de s'intéresser à l'agilité quand on travaille principalement à la mise en place de démarches Qualité, réputées "rigides".

L'idée n'est pas dire que la qualité et l'agilité son en concurrente, bien au contraire !

Plus je découvre les méthodes agiles, plus je constate des ponts et synergies avec les démarches Qualité, du moins telles que je les vois, c'est à dire sur le principe de l'amélioration continue.

D'ailleurs, les deux se revendiquent du "kaizen" (terme japonais qu'on peut traduire par "processus d'amélioration continue" ).

D'ailleurs, le coach agile, tout comme le responsable du système de management d'une entreprise, est là pour mettre en place un cadre dans lequel évoluer de manière sécurisée.


De nombreux points communs, vous dis-je !


Dans les faits, qu'appelle-t-on agilité?

" L’agilité est un ensemble de principes et d’outils basés sur des valeurs humaines fortes permettant aux organisations et aux individus d’accomplir leurs missions avec efficacité et bienveillance dans un environnement changeant ou complexe. "

Le manifeste agile a été rédigé en 2001 et est issu du monde de l'informatique pour faire face à de nombreux dysfonctionnements constatés au moment de livrer un produit logiciel (le besoin client n'avait pas été bien compris, le cahier des charges a été rédigé à un moment et les besoins ne sont plus les même au moment de livrer, etc.).

Le monde de l'informatique n'était pas structuré comme il l'est désormais, et il manquait de règles et bonnes pratiques de travail.

Il a donc été élaboré pour travailler de manière collaborative et itérative impliquant le client tout au long du processus de réalisation, afin de pouvoir modifier au fur et à mesure le projet en fonction du contexte ou des difficultés rencontrées en chemin.


De plus en plus, ce type de démarche a tendance à sortir du seul domaine informatique pour être déployé dans d'autres activités, y compris dans la sphère associative ou personnelle ; il vaut mieux se poser les questions au fur et à mesure plutôt que de d'attendre le verdict final " oui/non " au moment de la livraison d'un produit (et d'avoir travaillé pour rien si ça ne convient pas).


Les 4 valeurs agiles :

  • Les individus et leurs interactions, de préférence aux processus et aux outils,

  • Des solutions opérationnelles, de préférence à une documentation exhaustive,

  • La collaboration avec les clients, de préférence aux négociations contractuelles,

  • La réponse au changement, de préférence au respect d’un plan.


Je ne suis qu'en partie d'accord avec la formulation de ces valeurs, notamment à cause de la formulation " de préférence à " qui oppose quelque peu les deux parties de la phrase, alors que pour moi, les deux sont complémentaires et aussi importantes l'une que l'autre.


Le cadre est important pour connaitre les limites dans lesquelles évoluer librement.


Mais cela a été établi à une époque où ça manquait de cadre, il fallait rééquilibrer en forçant un peu le trait, peut-être que désormais, les formulations seraient formulées différemment.


Sur ces points jugés importants, on voit bien le parallèle qui peut être fait avec les démarches Qualité, notamment avec la version 2015 de la norme ISO 9001, plus opérationnelle et orientée client et parties intéressées.


C'est donc tout naturellement que je m'intéresse à ce domaine et ces méthodes agiles, ce qui me permet de découvrir de nouvelles approches, méthodes et manières de travailler dont je m'inspire pour les déployer selon les besoins.


Si vous êtes normands, je vous invite à rejoindre le Club Agile Normandie, à Caen ou Rouen ; l'antenne de Rouen s'est lancée fin 2018 et l'équipe grandit petit à petit.


Venez nous rejoindre, au moins pour expérimenter.



Nicolas FREBOURG - nicolas.frebourg@delhuiledanslesrouages.fr - 07 68 98 08 07

© 2018 par Nicolas FREBOURG - ROUEN