Mettre en place le télétravail, un jeu d'enfant ?



Depuis quelques jours, l'un des sujets de discussion qui revient régulièrement dès qu'on ouvre un média quel qu'il soit, c'est le télétravail.

Ce moyen de travailler à distance est présenté comme une réponse idéale à la situation sanitaire que nous connaissons actuellement.


Ça peut l'être bien entendu, mais comme je l'évoquais dans un précédent article, la transition n'est pas forcément automatique et il ne suffit pas simplement d'opérer un déplacement physique du poste de travail d'un bureau à son domicile pour que cela soit opérationnel (ni confortable) immédiatement, d'un claquement de doigts.


D'ailleurs, j'entends et je lis des témoignages de personnes pour qui tout ne se fait pas dans la douceur.


La lecture des nombreux articles présentant cela comme une formalité (du type " Les 10 astuces pour bien déployer le télétravail sans effort ", " Les 7 outils pour mettre en place le télétravail facilement chez vous ", … ) peut ainsi avoir un effet démotivant, voire démoralisateur, pour les personnes qui éprouvent des difficultés à travailler dans ces conditions.


Ainsi, pour certaines personnes et certaines situations, cela va réellement être une formalité, sans période d'adaptation.

Dans d'autres cas, les rouages peuvent grincer pendant quelques temps, voire même créer des situations compliquées à gérer.

Selon une enquête Deskeo, beaucoup de travailleurs français travaillent encore plus que d'habitude.

Ils sont en effet 32% à avoir allongé leurs journées de travail, parfois ont supprimé leur pause déjeuner (49% avouent ne pas faire de coupure à midi), certainement car 81% avouent avoir extrêmement peur de perdre leur emploi compte-tenu de la situation actuelle, donc avec un sentiment de stress bien plus important qu'à l'habitude.




Une organisation en télétravail, ce n’est pas si évident que ça à mettre en place.

Précision nécessaire: nous ne sommes actuellement pas en situation normale de télétravail comme peuvent le connaitre les entreprises l'ayant développé avant cette crise, mais bien dans une situation d'organisation en réponse à un contexte de confinement, déployée bien souvent en urgence.

Ça n'est pas quelque chose d'évident et on ne le gère forcément pas de la même manière que lorsqu'on télétravaille de manière anticipée, occasionnellement ou qu'on est libre de ses déplacements.

Dans tous les cas, rien d'impossible, il faut cependant bien mettre en place de bonnes pratiques à appliquer avec rigueur afin de les ancrer comme des habitudes.


Habitué à télétravailler depuis de nombreuses années, de par mon passé professionnel, j'ai régulièrement pu pratiquer et expérimenter ce moyen de travailler à distance, avec ses avantages et ses inconvénients.

En effet, dès 2005 j'ai découvert le métier des Travaux Publics qui par définition, se font à distance. Le télétravail était en place et bien pratique lors de mes déplacements sur les chantiers, dans les agences ou encore pour travailler le soir à l'hôtel (voire déjà à la maison).


Puis, chez Bouygues Travaux Publics Régions France, est venue s'ajouter ma découverte du management à distance, étant moi-même à 800 km de mon Directeur Général, et ayant des équipes réparties sur l'ensemble du territoire français, de Strasbourg à Toulouse, en passant par Lyon ou Nantes, etc.


Cela nécessite énormément de se remettre en questions et de revoir sa manière de manager car (ça n'est déjà pas mon tempérament, ni ma manière de travailler) le flicage ne fonctionne absolument pas dans ce type de configuration.

Il faut apprendre à inspirer confiance à sa hiérarchie, et à faire confiance à des équipes en mettant en place des fonctionnements basés sur de la rigueur.


A cela s'ajoutaient les groupes de travail que je pilotais ou auxquels je participais, ainsi que les formations que j'animais, encore une fois à distance pour limiter les déplacements à travers le pays de nombreux collaborateurs de l'entreprise.


Et bien entendu, depuis 2 ans qu'existe la société De l'huile dans les rouages, je continue de travailler avec les mêmes méthodes (forcément adaptées à ma structure) et la même rigueur.


Avec cet article, il ne s'agit pas de m'ériger en expert absolu du télétravail (car ça n'est pas mon cas), mais simplement de partager avec vous mon expérience vécue et mes constats, complétés par les lectures et recherches que j'ai pu faire depuis des années afin de vous accompagner aujourd'hui pour passer cette crise et plus tard, si vous souhaitez consolider les démarches et méthodes que vous aurez acquises.


Je vous proposerai prochainement la suite de cet article concernant l'approche managériale qu'il me semble utile d'adopter pour faire du management à distance.


Prenez soin de vous, de vos proches et facilitez le travail des secours et du personnel soignant en adoptant les gestes barrières.

Ensemble nous réussirons à passer ce cap !



Nicolas FREBOURG - nicolas.frebourg@delhuiledanslesrouages.fr - 07 68 98 08 07

© 2018 par Nicolas FREBOURG - ROUEN