Bilan 2021 et perspectives 2022 pour De l'huile dans les rouages

Dernière mise à jour : 24 janv.


Comme chaque année en cette période, c'est l'heure pour De l'huile dans les rouages de faire le bilan de l'année écoulée et de définir les objectifs de celle à venir.

Si vous me suivez, vous savez que je prête une attention toute particulière à cet exercice qui permet de s'appuyer sur le retour d'expérience pour poser les bases et orienter la stratégie.

C'est en effet quelque chose que je répète souvent, et que je considère comme un élément clé, une étape indispensable de toute démarche d'amélioration continue, pour ne pas "naviguer à vue" et fonctionner selon une improvisation permanente. La périodicité annuelle, ni même le fait de se caler sur l'année civile, ne sont pas des règles universelles, mais me permettent d'avoir un point de repère.

Comment s’est passée votre année 2021 ? Avez-vous réussi à atteindre tous les objectifs que vous vous étiez fixés ? (et en aviez vous fixé ?) Avez-vous déployé les actions permettant de les atteindre ? Pour ma part, comme en, 2020 et en 2019 : non, pas tout à fait.

Bien entendu, cette année a encore été fortement perturbée et évidemment, tout ne s'est pas passé comme je l'avais envisagé il y a un an. Pour autant, ça n'est pas un drame et tout n'est pas dû à la situation sanitaire, donc l'avantage de faire un bilan périodique, c'est qu'il permet de se poser les bonnes questions pour faire le retour d'expérience et ainsi analyser les points forts et les axes d'amélioration. Sans présenter le détail point par point et mois par mois de mon année, il y a des choses à tirer de l'année écoulée, des mauvaises mais aussi des bonnes. C’est ainsi que je débute l'année en analysant tout ce que j’ai fait en 2021 :

  • Qu’est-ce qui a marché / qu’est-ce qui n’a pas marché ?

  • Pour quelles raisons ?

  • Qu’aurais-je pu faire autrement / mieux ?

En effet, si je ne sais pas identifier quelles ont été mes erreurs, je ne peux pas les corriger (et risque donc de les reproduire). Et il en va de même pour ce qui a fonctionné. Cela permet d'estimer si l'atteinte - ou non - des objectifs n'est due qu'à la chance, au hasard ou si c'est le résultat des actions mises en place. Il est toujours important de savoir si l'énergie (et souvent l'argent associé) a été utilisée de manière efficace.

Bilan 2021 pour De l'Huile dans les rouages

Mes réussites et points positifs : ✅ Avoir su rebondir après l'année 2020, ne pas être resté passif durant la crise.

J'ai "profité" de cette période pour me questionner, revoir ma stratégie en fonction du changement de contexte et développer de nouvelles choses (podcasts, vidéos, articles de blog, activité sur les réseaux et webinaires pour me faire connaitre et "occuper le terrain" et continuer à me former et m'inspirer, etc.).

Cela donne une bonne image pour De l'huile dans les rouages d'après les différents retours qu'on me fait. ✅ Avoir été contacté pour donner des cours au CESI de Rouen, puis pour être sollicité régulièrement pour être jury de soutenance des étudiants. ✅ Avoir été sollicité pour animer les cafés iQSE au printemps et pour enregistrer un podcast durant le NWX Summer Festival en septembre (qui ont abouti à d'autres choses encore, voir dans les perspectives 2022).


✅ Avoir développé et maintenu dans la durée le partage d'informations sur les réseaux sociaux et la création de contenus sur le site, partagé via une newsletter (qui a encore doublé son nombre d'abonnés cette année, avec un taux d'ouverture qui frôle régulièrement les 50 %), mais aussi :

La constellation De l'huile dans les rouages

✅ Avoir des taux de satisfaction et de recommandation clients qui restent élevés pour 2021, ce qui se concrétise par de nombreux prospects qui me contactent suite à recommandation (ce qui limite mes besoins d'action commerciale et de prospection).


✅ En lien avec le point précédent, maintenant que l'entreprise a bientôt 4 ans d'existence, je constate surtout une fidélité de la plupart de mes clients qui me sollicitent de manière régulière (certains tous les ans ponctuellement, d'autres sur des plages plus longues au fil de l'année). ✅ Avoir réussi à augmenter significativement le chiffre d'affaire, et à dépasser mes objectifs fixés début 2021 (ça reste relatif, mais au printemps 2020 je m'attendais à une catastrophe, voire à devoir fermer boutique). Mes axes d'amélioration : 🚩 Continuer à améliorer l'équilibre permettant de mener de front les missions et la présence "commerciale" (qui reste tout de même nécessaire, ne serait-ce que la présence sur les réseaux sociaux) ; en d'autres termes, la gestion des priorités au quotidien. 🚩 Finaliser le projet de livre/guide sur l'amélioration continue qui n'a pas du tout avancé en 2021. 🚩 Arriver à équilibrer la production de contenus entre les podcasts, articles et rendez-vous en vidéo, et à articuler cela avec les missions clients, sans que l'un se fasse au détriment de l'autre.


🚩 Arriver à créer un vrai échange car j'ai souvent l'impression que ce que je fais est à sens unique. J'ai quelques fidèles qui me répondent et participent régulièrement mais j'ai du mal à créer une dynamique plus globale : peu d'interactions avec la newsletter, peu de commentaires suite aux publications sur les réseaux sociaux, peu d'initiatives sur Discord, peu de retours directs sur les podcasts.

Dit comme ça, ça peut ressembler à un constat d'échec, sauf que j'ai par ailleurs régulièrement des retours ponctuels en messages privés ou mail ou de vive voix, pour me faciliter, me remercier des contenus que je publie et que beaucoup trouvent intéressants et pertinents.

Je n'ai donc juste pas encore trouvé le bon moyen (fond ? forme ? ton employé ?) de créer l'émulation publique pour animer une communauté autour de l'amélioration continue.


🚩 Mieux cadrer les besoins de certains types de clients, pour éviter les incompréhensions et mieux répondre à leurs attentes.

Et si besoin, refuser ou mettre un terme anticipé à une mission qui s'annoncerait contre-productive pour les 2 parties.

Cela nécessite donc d'être encore plus vigilant, à l'écoute et dans l'anticipation.


🚩 Arriver à passer l'examen ICA QSE pour devenir auditeur tierce partie.

Début 2020, j'avais réalisé une formation de 5 jours auprès d'Afnor Compétences, mais suite au COVID, je n'avais pas pu passer l'examen dans la foulée.

Ensuite la cyber-attaque subie par l'Afnor puis la forte hausse de mon activité ne m'ont pas permis de passer l'examen, qui aujourd'hui est un peu sorti de mes priorités (car pas indispensable à mon activité, d'autant que je réfléchis à la faire évoluer en partie). 🚩 Le revers de la médaille des points forts : j'ai eu une activité très (trop) intense au deuxième semestre 2021, sans vraiment prendre de temps de repos, ce qui a rendu la fin d'année compliquée sur le plan de la santé (fatigue physique et nerveuse).

Et le début d'année a continué dans la même veine puisque j'ai contracté le COVID, avec peu de gros symptômes initialement mais dont j'ai eu du mal à récupérer (peut-être parce que j'avais trop tiré sur la corde précédemment).

Comme je le disais plus haut, De l'huile dans les rouages arrive bientôt au terme de sa 3e année d'existence et le résultat du travail fourni, le bouche à oreilles, les retours des clients et partenaires me font penser que je reste sur la bonne voie mais c'est un travail de longue haleine, qu'il faut maintenir dans la durée (l'amélioration continue est un processus sans fin).

Perspectives 2021 pour De l'Huile dans les rouages


Suite au bilan de 2021, je vais tout simplement essayer de consolider les bases et relancer des sujets qui ont un peu été laissés en retrait cette année (podcasts, articles de blog, certification ICA).


Mais comme je l'évoquais dans l'épisode 52 du podcast, je me rends compte (ou plutôt je me rappelle) que si l'accompagnement technique dans le domaine de la certification ISO est un sujet très intéressant et enrichissant, j'aime également beaucoup être dans la transmission, l'animation et le partage (ce qui explique certainement le fond et la forme des contenus et diverses actions que je mène).


Et donc, je réfléchis depuis plusieurs semaines à apporter une réorientation à l'activité du cabinet De l'huile dans les rouages, ou plutôt un complément car je trouve indispensable de garder un côté opérationnel (accompagnement, audits, etc.) pour rester au contact de la réalité.


Hasard, coïncidence ou simplement chance ("la capacité qu'ont certaines personnes à créer autour d'elles les conditions d'apparition des opportunités" - Définition de la chance par Philippe Gabilliet à laquelle je souscris) ? Quoiqu'il en soit, en ce début 2022, plusieurs opportunités se sont présentées et m'ont conforté dans cette approche :

  • l'association Cap Compétences est venue me solliciter pour animer un événement avec la CPME (pour le moment reporté en raison du COVID),

  • j'ai été sollicité pour intervenir en tant que rédacteur pour la plateforme PREVEDIA - Vidéos de formation & sensibilisation HS - La vidéo au service de la prévention.

  • j'ai été retenu par ma consœur (et amie) Rebecca Armstrong pour faire partie d'une équipe constituée autour d'elle afin de l'accompagner dans son activité de facilitation/animation/modération d'événements qui ont du sens, sur les thèmes des territoires, des transitions, du climat, ...

J'envisage également de me rapprocher de la Fresque du climat, association avec laquelle j'avais assisté à un atelier et qui propose de former des personnes à l'utilisation de cet outil du même nom pour le déployer à des fins pédagogiques, y compris dans un cadre professionnel.


A cela s'ajoute ma participation à la préparation du NWX Festival qui se déroulera le 12 mai prochain.


De plus, j'envisage de plus en plus sérieusement de proposer de l'accompagnement à la réalisation de podcasts et autres formats de d'échange et de communication.


J'ai aussi fait l'acquisition d'un casque de Réalité Virtuelle, dispositif que j'ai pu voir utilisé en formation sur des thématiques Santé et Sécurité au Travail.

Il me faut maintenant me l'approprier et envisager une application concrète dans le domaine de l'amélioration continue.


Voilà un beau programme pour 2022.


Si je devais résumer mon approche :

Alors que trop souvent on pense qu'être optimiste c'est ne pas vouloir voir les problèmes, donc être naïf

On se retrouve dans un an pour voir comment ça aura évolué !

(mais aussi dès maintenant sur Discord et les réseaux sociaux)

Et vous, faites-vous cet exercice de bilan et perspectives ?

32 vues0 commentaire